Home Recherches
Recherches PDF Imprimer Envoyer
Index de l'article
Recherches
stratégies
Toutes les pages

Historique du CERPRU

Le CERPRU ISDR Bukavu, fut crée en 1976, il contribue sous deux orientations : la recherche et sa production du matériel didactique ; la cellule « projet de développement » vise à accompagner  les efforts des paysans dans le processus de l’autopromotion et dans la recherche participative avec les paysans.

Le champ d’expérimentation pour plusieurs sujets de recherches du CEPRU est essentiellement, les milieux ruraux de la province du Sud-Kivu. Cependant, la crise politique crée une situation sécuritaire incertaine qui par conséquent contraint les  chercheurs à restreindre leur champ des recherches.

Les réalisations majeures du CERPRU sont : encadrement des agriculteurs et éleveurs, organisation des journées scientifiques, publication des revues scientifiques appelées Cahiers du CERPRU et des revues de vulgarisation dénommées  AMUKA, etc.

Le P.O. Révérend Père Georges Défour avait pu drainer beaucoup d’appui notamment de Misereor, EZE, la Coopération belge, … des liens  de partenariat existaient avec les associations locales de développement et les institutions de recherche basées en milieu rural et urbain. Actuellement, le CERPRU est en ré-émersion  grâce aux contacts du Directeur Général ; le Professeur Pascal ISUMBISHO qui en collaboration avec son homologue de l’ISP, ont décroché un projet d’enquête sur : l’impact des routes de dessertes agricoles sur la vie de la population rurale de la province du Sud- Kivu. Financé par le l’Université de WAGHENINGEN. (Holland)

Le CERPRU-ISDR a des ressources humaines de formation universitaire. Il dispose d’un démographe, des techniciens en développement rural, d’un sociologue et d’un politologue. Il  est généralement appuyé sur terrain par  les étudiants en sortie en milieux ruraux, des collègues agronomes et d’autres spécialités disponibles dans l’enseignement à l’institut supérieur de développement rural. Les activités fonctionnaient grâce au financement obtenu par le père Georges Défour et de l’Etat Congolais.  Actuellement, le centre fonctionne avec des produits d’autofinancement et de la contribution des parents. Ces différents atouts sont indispensables pour  mener à bien les projets de recherche.

 

Domaine de recherche

 

Le CERPRU travaille sur les domaines de recherche :

  • Agropastorale ;
  • Socioéconomique ;
  • Médecine naturelle ;
  • Technologie appropriée ;
  • Communication sociale ;
  • Environnement ;
  • Pratiques et mécanismes de résolution des conflits ;
  • Dynamique de paix et construction de l’Etat ;
  • Approches communautaires de conservations des aires protégées ;
  • Intégrations des peuples autochtones pygmées et développement ;
  • Sécurité  alimentaire ;
  • Administration et développement rural.

 


Stratégies et Activités de Recherche

 

Les stratégies utilisées sont les suivantes :

- Militer pour le renforcement de l’équipement du centre de recherche

- Promouvoir la formation des chercheurs

- Engager d’autres compétence pour les recherches de base telle que l’agronomie, le droit, la santé, l’environnement …

- Fidéliser le personnel par la mise en place des mécanismes d’encouragement par l’octroi des primes.

- Intensifier des contacts avec d’autres centres de recherche

- Encourager des thèmes de recherche pluridisciplinaires en vue d’impliquer d’autres institution et disciplines.

 

Le Contexte :

 

ISDR Bukavu à travers le CERPRU,  travaille en collaboration avec plusieurs institutions de la place dont les objectifs se marient à ses domaines de recherche. Nous citons : Projet de reboisement de la province du Sud-Kivu financé par FAO et exécuté conjointement par ISP et ISDR Bukavu.  Des enquêtes telle que ; Enquête sur l’impact des routes de dessertes agricoles sur la vie de la population rurale de la province du Sud- Kivu. Financé par le l’Université de WAGHENINGEN.

La tenue des journées scientifiques est entièrement financée par l’ISDR. La modeste  contribution que l’ISDR bénéficiait de certaines ONGs locales ou les interventions ponctuelles de services de l’Etat notamment le gouvernement de provinces, pour financer cette les journées scientifiques, n’existent plus.

Les résultats de recherche sont généralement présentés aux journées  scientifiques. Ces journées sont caractérisées par des manifestations scientifiques.  Un thème de recherche est préalablement choisi selon la pertinence.

 

Publication d’articles

 

Cahiers de CERPRU

Ces cahiers forment une publication scientifique qui paraît depuis la création  du centre.

 

Revue AMUKA

Les revues AMUKA paraissent depuis la création du centre. Actuellement, il ya 38 numéros déjà parus. Ce sont des revues de vulgarisation dans lesquelles les résultats des chercheurs sont présentés pour sensibiliser les paysans à améliorer leurs conditions de vie. La vulgarisation se fait par les étudiant pendant les sorties vers les terrains, la radio, et colloques.

 

 

Les Chercheurs

 

Tout assistant est préalablement un chercheur. Contrairement à l’enseignement, la rechercher requiert plus d’heures des recherches. Le Vade Mecum renseigne qu’un chercheur doit publier  au moins quatre articles au cours d’une année.

L’équipe des chercheurs n’est pas complète. Il manque d’autres spécialistes notamment en agronomie, en santé, en droit… cependant, il existe une collaboration entre les chercheurs.

L’institut national pour l’étude et le recherche agronomiques (INERA), le centre de recherche en sciences naturelles (CRSR). Des universités et instituts supérieurs qui renforcent l’équipe de recherche de l’ISDR Bukavu dans différents domaines.

Le centre d’études et de recherche pour la promotion rural et la paix (CERPRU) est un centre de l’ISDR Bukavu, il comprend d’autres  unités de recherche qui ne sont plus fonctionnelle par manque de financement actuellement il s’agit du centre d’études et des technologies appliquées (CEETAT), du centre de moyens  audio visuels (CMAV) ; et un laboratoire pour les analyses.

Au cours de l’année 2012-2013. Les projets envisagés se présentent ainsi :

1. projet socio-sanitaire : poste de santé de l’ISDR ; Prévention  des maladies  en milieu estudiantin. Actuellement, ce besoin est couvert par le partenariat que l’ISDR a contracté avec la mutuelle de santé de Bukavu.

2. projet agricoles : production des vivres, commercialisation des produits agricoles à partir de la concession de 10ha dans la plaine de la Ruzizi.

3. projet d’informatique à l’ISDR : formation à la manipulation des ordinateurs, secrétariat public et maintenance de l’outil informatique.

4. Projet de réhabilitation du studio enregistrement

5. Projet de publication : Revue AMUKA pour articles de la vulgarisation.

6. Projet de redynamisation de la ferme gais-lapin

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 19 Décembre 2012 16:57